ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME Centre-Val de Loire

Transports

Action régionale

Mobilité durable

Prolongez la Semaine européenne de la mobilité en 2 minutes, osez bouger autrement.

Cible : citoyens, salariés, grand public.


Des alternatives à la voiture en région Centre... par ADEME

Modes doux

Les circulations douces (marche à pied, vélo, trottinette…) représentent l’alternative privilégiée, au regard des enjeux environnementaux, sociaux et économiques. Ces pratiques doivent retrouver une place essentielle dans les déplacements quotidiens, encore faut-il une volonté de les intégrer dans les projets d’urbanisme (voir la rubrique « Territoire et villes durables ») et de sensibiliser les citoyens aux avantages de ces modes.

Depuis 10 ans, l’ADEME accompagne les acteurs publics et privés qui s’engagent dans cette réflexion sur les modes doux.

Ces actions vont dans le sens du Plan d’action mobilités actives (PAMA) lancé en mars 2014 par le gouvernement.

Écomobilité scolaire

En France, 7 enfants sur 10 sont déposés à l’école en voiture alors qu’ils habitent à moins de 1,5 km de leur école. Déplaçons-nous autrement vers l’école !

Consultez l’étude paneuropéenne ADEME « Les effets du transport sur la santé des enfants ».

L’« écomobilité scolaire » désigne toute démarche visant à repenser les trajets domicile-établissement scolaire autrement qu’en utilisant la voiture.

Plaquette ADEME Plan de déplacements établissement scolaire : « Se déplacer autrement, on est tous gagnants ! ».

Les actions les plus fréquemment mises en œuvre sont :

  • les bus pédestres (Car à Pattes, ci-dessous) ;
  • les bus cyclistes ;
  • les Plans de déplacements établissement scolaire (PDES) abordent de manière globale et intégrée la problématique des déplacements vers une école, un collège ou un lycée. Sont mis en place des dispositifs de concertation, de diagnostic, de propositions et de planification. Le PDES aboutit à mettre en œuvre des actions concrètes proposant des alternatives au transport individuel des jeunes en voiture ;
  • l’incitation au covoiturage ;
  • l’encouragement à utiliser les transports scolaires ou collectifs.

Car à Pattes

Aller à l’école ensemble à pied ou à vélo, c’est plus rigolo !

Le Car à Pattes est une façon imagée de décrire un bus qui privilégie la marche à pied et fonctionne à l’énergie humaine. Les enfants se rendent à l’école à pied, en groupe encadré par des adultes. Ils suivent un trajet déterminé, avec des arrêts et des horaires de passage fixes.

L’ADEME Centre-Val de Loire met à disposition une boîte à outils pratique pour la mise en place d’un « Car à Pattes ».

Transport routier de marchandises et voyageurs

Le secteur du transport routier se mobilise pour réduire ses émissions de CO2. La démarche « Charte Objectif CO2 », lancée en 2008 par l’ADEME et le ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer, fédère de plus en plus de transporteurs tant de marchandises que de voyageurs.

Par la mise en œuvre, sur 3 ans, d’un plan d’action portant sur 4 axes : véhicule, carburant, conducteur et organisation du transport, ces entreprises contribuent à limiter les émissions de CO2 dues au transport routier.

En région Centre-Val de Loire, environ 30 entreprises se sont engagées dans la démarche.

Plus d’informations sur le site Objectif CO2 (plaquette, méthodologie, guide, exemples des actions les plus pertinentes…).

Grâce à un partenariat avec l’ADEME, en collaboration avec la Région Centre-Val de Loire et la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL), l’Association pour le développement de la formation professionnelle dans le transport (AFT) accompagne les transporteurs de la région dans la démarche « Objectif CO2 : les transporteurs s’engagent ».

Transporteurs de marchandises ou de voyageurs,

Contactez Flora Deville pour bénéficier d’un accompagnement dans votre démarche.

Cet accompagnement est gratuit pour les entreprises de transport. Il est financé par l’ADEME, la Région Centre-Val de Loire et l’AFT.

Bornes de recharge

Dans le cadre du Programme des investissements d’avenir (PIA), l’État a lancé le 10 janvier 2013 un dispositif d’aide visant à soutenir le déploiement des infrastructures de recharge à l’initiative des collectivités territoriales.
4 collectivités de région Centre-Val de Loire ont répondu à cet appel à manifestation d’intérêt et bénéficient d’une aide financière pour la mise en place de bornes de recharge sur leur territoire. Il s’agit :

  • du SIEIL 37 (Syndicat intercommunal d’énergie d’Indre-et-Loire) ;
  • du SDE 18 (Syndicat d’électricité du Cher) ;
  • du SDE 28 (Syndicat d’électricité d’Eure-et-Loir) et de la RSEIPC (Régie du syndicat électrique intercommunal du pays chartrain) ;
  • du SDE 36 (Syndicat départemental d’énergies de l’Indre)

Ainsi, ce sont ainsi plus de 600 bornes de charge qui seront disponibles sur ces territoires, pour favoriser l’émergence de la mobilité électrique.

La date limite de dépôt des dossiers au dispositif « Déploiement des infrastructures de recharge pour les véhicules électriques et hybrides » est le 31 décembre2015.

Plan de déplacements

Nouveauté : dès janvier 2018, et selon la loi de transition énergétique pour la croissance verte, tout site regroupant plus de 100 salariés et situé sur le périmètre d’un Plan de déplacement urbain (PDU), aura l’obligation de procéder à une démarche de Plan de déplacements.

Qu’est-ce qu’un Plan de déplacements ? Êtes-vous concerné par cette obligation ?

Pour vous y préparer, l’ADEME Centre-Val de Loire développe un ensemble d’outils utiles à la réalisation d’un PDE.

Mise à jour : 4 octobre 2016


Liens utiles

JV-MALIN

Centrale de mobilité régionale pour vous déplacer en région Centre-Val de Loire autrement qu’en voiture.

Mobi'pratique

L’annuaire électronique des professionnels de la mobilité et des déplacements pour les entreprises