ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME Centre-Val de Loire

Energies et matières renouvelables

Energie solaire

À ne pas confondre !

Le rayonnement solaire peut être converti en :

  • chaleur, au moyen de capteurs solaires thermiques :

Ils servent à produire de l'eau chaude en utilisant le principe physique de l'effet de serre ; ces capteurs ont un aspect noir. Le plus souvent, ils sont utilisés pour la production d'eau chaude sanitaire (chauffe-eau solaire individuel), pour la production d'eau chaude sanitaire et la participation aux besoins de chauffage (systèmes solaires combinés), pour la production d'eau chaude sanitaire à usage collectif pour des bâtiments qui consomment beaucoup d'eau chaude (chauffe-eau solaire collectif)

  • électricité, au moyen de modules photovoltaïques (photopiles) :

Ces modules sont utilisés pour produire de l'électricité par excitation d'un semi-conducteur (silicium) par impact des photons lumineux ; ils ont un aspect bleuté. Ils sont utilisés pour l'électrification en site isolé (systèmes autonomes alimentant des zones éloignées du réseau de distribution électrique. Ils nécessitent des batteries pour le stockage de l'énergie) et pour la production d'électricité raccordée au réseau (l'électricité  qui n'est pas consommée sur place durant la phase de production est injectée sur le réseau et revendue aux distributeurs d'énergie. Le stockage en batterie n'est donc pas nécessaire).

  • la ressource : un climat performant en région Centre-Val de Loire
    • Retenez !

Installations solaires collectives

Utiliser le soleil pour chauffer l'eau sanitaire est une idée qui paraît logique. Le principe des chauffe-eau solaires est simple et la technique est aujourd'hui fiable et éprouvée. Non polluante et inépuisable à l'échelle humaine, l'énergie solaire permet de respecter l'environnement et de préserver la santé. Elle permet de préserver les ressources énergétiques, sans produire de déchets ni d'émissions polluantes, notamment du gaz carbonique.

Au-delà des enjeux environnementaux et de l'impact sur la production de gaz à effet de serre, l'eau chaude représente une part non négligeable de la facture énergétique d'un bâtiment, qui peut être réduite grâce à l'utilisation de l'énergie solaire.

L'installation d'un chauffe-eau solaire collectif est pertinente si les besoins en eau chaude sont constants tout au long de l’année. Une installation sur un bâtiment qui ne consomme pas d’eau chaude sanitaire durant la période estivale (où l’ensoleillement est plus important) est donc peu appropriée.

La surface de capteurs à installer dépend de la quantité de volume d’eau chaude à produire. Aussi, estimer le volume de consommation d’eau chaude permet de dimensionner au plus juste la future installation.
Dans le cas d’une réhabilitation, l’estimation doit s’appuyer sur des campagnes de mesure et/ou sur une analyse des relevés de consommations.
Le facteur économique est également primordial : un bon dimensionnement consiste à obtenir le plus de production solaire pour un coût d’opération maîtrisé.

Afin d'être accompagné par des structures ayant les compétences professionnelles dans le domaine du solaire, nous vous conseillons de vous référer :

  • pour la conception, au référencement OPQIBI ;
  • pour la mise en œuvre, à la qualification QUALIBAT 8214 ;
  • pour les installations type CESI, à l’appellation Qualisol.

Créé par Enerplan à la demande de l'ADEME, le site Internet SOCOL regroupe l'ensemble des informations nécessaires au montage d'un projet de production d'eau chaude sanitaire solaire dans le secteur collectif, tertiaire ou industriel.
Si vous êtes maître d'ouvrage, vous pouvez obtenir des données d'ordre technique, réglementaire et financier, des fiches d'opérations, des contacts. Le site propose également des informations sur la technologie du froid solaire.

Dimensionnement

Pour les bâtiments existants, il est impératif pour bénéficier d'une subvention ADEME de réaliser une campagne de mesures des consommations d'eau chaude sanitaire, afin de connaître les réels besoins pour dimensionner correctement l'installation solaire thermique. S'il est impossible de réaliser cette campagne et notamment dans le cas d'un bâtiment neuf, il vous faudra obligatoirement utiliser les ratios de dimensionnement suivant pour bénéficier d'une subvention.

Documents utiles

Exemple de tableau de bord de suivi (XLS - 99.3Ko)

Schémas de référence reconnus par le Fonds Chaleur ADEME à utiliser pour bénéficier d’une subvention :

  • CESC 1 (PDF - 399 Ko) : un seul ballon solaire ;
  • CESC 2 (PDF - 475 Ko) : plusieurs ballons échangeurs immergés ;
  • CESC 3 (PDF - 522 Ko) : plusieurs ballons solaires ;
  • CESC 4 (PDF - 412 Ko) : stockage d'Eau chaude sanitaire (ECS) ;
  • ET 1 (PDF - 556 Ko) : stockage eau morte ;
  • ET 2 (PDF - 635 Ko) : stockage eau morte.

Matinée solaire thermique

La matinée « Réussir votre projet solaire collectif en région Centre-Val de Loire » du 24 novembre 2015, à Parçay-Meslay (37), organisée par l’ADEME, GrDF et ENERPLAN, a réuni plus d'une cinquantaine de participants.

Riche en présentations, retours d'expériences et échanges, elle a permis de faire partager aux professionnels et maîtres d'ouvrage les facteurs clés de réussite des projets solaires collectifs.

Retrouvez ici l'intégralité des présentations :

Mise à jour : 22 décembre 2015


Liens utiles

De la chaleur solaire collective performante et durable, consulter le site SOCOL

Les professionnels de l’énergie solaire, consulter le site Enerplan